La Chenille, qui se transforme en papillon à la fin de la scène, est interprétée par Richard Haydn qui lui donne, selon Sibley, une forme de « pédanterie britannique »[84]. Pour David Koenig, ces ajouts non nécessaires ont été réalisés afin de transformer l'œuvre originale en un « film Disney »[55]. Fnac : Alice au Pays des Merveilles, suivi de De l'autre côté du miroir, Lewis Carroll, Lgf". Alice au pays des merveilles (Alice in Wonderland), sorti en 1951, est le 17e long-métrage d'animation et le 13e « Classique d'animation » des studios Disney. Le film de marionnettes sortit donc le même jour[109],[112] mais fut éclipsé par le film de Disney. Le 30 juin 1863, la famille Liddell part à Llandudno et Alice et Charles cessent leur relation d'amitié. Ses histoires n’étaient pas toujours complètement inédites. Lewis Carroll, séduit par sa technique précise et raffinée, lui demande alors d'illustrer " Alice au pays des merveilles " et " … Son nom est un hommage de Lewis Carroll au comté de Cheshire, où il est né[93]. Les Aventures d'Alice au pays des merveilles, The Encyclopedia of Walt Disney's Animated Characters, Il était une fois Walt Disney : Aux sources de l'art des studios, Disney's Art of Animation : From Mickey Mouse to Beauty and the Beast, Mouse Tracks: The Story of Walt Disney Records, Disney Dossiers : Files of Character from the Walt Disney Studios, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, Forbidden Animation: Censored Cartoons And Blacklisted Animators in America, The Wonderful World of Disney Television - A Complete History, Centre national du cinéma et de l'image animée, Interview de Marie-Claire Marty (voix française d'Alice), Alice's Curious Labyrinth / Alice in Wonderland Maze, Dingo et Max 2 : Les Sportifs de l'extrême, La Belle et le Clochard 2 : L'Appel de la rue, Le Bossu de Notre-Dame 2 : Le Secret de Quasimodo, Les 101 Dalmatiens 2 : Sur la trace des héros, Mickey, Donald, Dingo : Les Trois Mousquetaires. Les studios Disney ont réalisé deux autres adaptations de l'œuvre de Carroll : les Alice Comedies (1923-1927), série de courts métrages mêlant animation et prise de vues réelles, et deux films en images de synthèse et prise de vues réelles, Alice au pays des merveilles (2010) et Alice de l'autre côté du miroir (2016). Quoi qu'il en soit, une chose est certaine : Alice Liddell n'a pas inspiré les dessins d'« Alice » dans les éditions originales, John Tenniel, l'illustrateur, ne l'ayant jamais rencontrée. Le film essaie trop d'être fidèle à l'origine en illustrant simplement une histoire classique au lieu de se l'approprier et de la transformer[138]. Elle tombe dans un trou, sa robe servant de parachute, croisant dans sa descente des meubles et des objets flottant dans l'air... Une fois en bas, elle se retrouve face à une porte dont la poignée parle. Un scénario non daté proposait de transformer la scène des portes en une scène de palais des glaces[48]. Nous avons raté quelque chose dans ce film. Cela fait vingt ans que je n’ai vu ce manuscrit, de sorte que je ne suis nullement certain que les illustrations ne vont pas se révéler si horriblement mauvaises qu’il serait absurde de les reproduire. L'aspect physique des deux personnages peut constituer un indice sur le dénouement de l'histoire, le Morse, aussi enrobé que le Charpentier est maigre[81], semblant manger plus souvent que son comparse. La véritable histoire d’Alice au pays des merveilles. Après avoir enlevé les rouages, dents et ressorts, le Chapelier y met du sel, du beurre, du thé, du sucre, de la confiture, du citron (mais pas de moutarde !). cria ... «Et c’était bien vrai, oui, bien vrai », affirma le Griffon, en soupirant à son tour. » Le 27 juin 1941, Walt Disney écrit à un ami que les problèmes économiques du moment le poussent à suspendre temporairement la production de plusieurs films (Cendrillon, Alice et Peter Pan) au profit de productions moins coûteuses[39]. Alice au pays des merveilles (Alice in Wonderland), sorti en 1951, est le 17 e long-métrage d'animation et le 13 e « Classique d'animation » des studios Disney.C'est l'adaptation de deux romans de Lewis Carroll : Les Aventures d'Alice au pays des merveilles (Alice's Adventures in Wonderland, 1865) et De l'autre côté du miroir (Through the Looking Glass, 1871). Bill Martin témoigne de la réunion : « À la minute où nous avons commencé, cela a ressemblé au personnage des illustrations de Tenniel mais on avait perdu le personnage de Tenniel[36]. Plusieurs auteurs évoquent l'influence de Salvador Dalí, qui collabore à partir de 1946 au projet Destino[40]. Alice Liddell n'assiste pas à l'enterrement de Charles Dodgson, mort le 14 janvier 1898. Carroll envisagea une suite " De l'autre côté du miroir" qui parut en … Il sort dans la foulée aux États-Unis. En tant que monument littéraire, l'œuvre est en effet sous la surveillance de nombreux puristes prêts à la défendre contre les altérations excessives[22]. Oscar Wilde Edgar Allan Poe Lewis Carroll Charles Dickens Photographe passionné, Carroll a été invité par Henry Liddell à prendre des photos de sa famille (d'Alice en particulier) et a noué des … C'est sa curiosité qui lui fait vivre ces fabuleuses aventures[74]. Beck considère que le film possède une trame narrative disjointe, fragmentée et, finalement, le public ne fait que regarder une jeune fille frustrée aux prises avec un asile psychiatrique en Technicolor[9]. Le Chapelier informe ce dernier que sa montre retarde et se propose de la réparer à sa manière. Avec Alice, les studios reprennent un concept récurrent déjà à l'œuvre dans Blanche-Neige, Pinocchio, Bambi, Cendrillon et une moindre mesure Dumbo : celui de la « mère absente » tel que le nomment Lynda Haas, Elizabeth Bell et Laura Sells, à savoir un personnage principal sans présence maternelle[145]. Alice aux pays des merveilles - Chapitre IX - Histoire de la Fausse-Tortue « Vous ne sauriez croire combien je suis heureuse de vous voir, ma bonne vieille fille ! David Koenig liste de nombreux acteurs ayant été pressentis dès 1946 pour incarner les personnages imaginés dans les différents scénarios élaborés[101] : Après cinq ans de travail, le budget du film atteint les 3 millions USD[24]. Alice au pays des merveilles est le second long métrage d'animation Disney à sortir en vidéo (mais seulement à la location) en octobre 1981, précédé par Dumbo en juin 1981[131]. Robin Allan parle non pas d'adaptation mais d'appropriation[136]. Lors de sa conférence, Brian Sibley considère que « la furie incontrôlable de la Reine de cœur conçue par Carroll a été transformée [par Disney] en absurdité, par l'affichage indécent de ses dessous brodés extra-larges », lors de la scène de croquet, animée par Milt Kahl[99]. Alors que, de rage, elle prend Alice pour la coupable et demande son exécution, le Roi obtient un procès pour la forme. Dans un parc anglais, au beau milieu d’une pelouse verdoyante et d’un parterre de fleurs, une jeune fille de bonne famille prénommée Alice, écoute sa sœur lui faire une leçon d’histoire sur l’accession de Guillaume le Conquérant au trône d’Angleterre. Gargoyles, le film : Les Anges de la nuit, Buzz l'Éclair, le film : Le Début des aventures, La Cour de récré : Les petits contre-attaquent, La Cour de récré : Rentrée en classe supérieure, La Bande à Picsou, le film : Le Trésor de la lampe perdue, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Alice_au_pays_des_merveilles_(film,_1951)&oldid=177685877, Film avec une musique composée par Oliver Wallace, Univers d'Alice au pays des merveilles de Disney, Page utilisant une présentation en colonnes avec un nombre fixe de colonnes, Page pointant vers des bases relatives à l'audiovisuel, Page pointant vers des bases relatives à la bande dessinée, Page pointant vers des bases relatives à la musique, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Article contenant un appel à traduction en anglais, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Donald Merck, Irving Bacon, Henry Travers, Georges Barrier, Billy Gilbert, Percy Kilbride. Je commence à éprouver combien la mémoire défaillante d’un vieil homme est infidèle en ce qui concerne les récents événements et les nouveaux amis (par exemple, je me suis lié d’amitié, voici quelques semaines, avec une très charmante petite fille d’environ douze ans, avec qui je fis une promenade ; et maintenant, je ne parviens plus à me rappeler aucun de ses nom et prénoms ! Michael Barrier évoque des prises de vues réparties entre le 22 juin 1949 et le 2 novembre 1950[28]. Still she haunts me, phantomwise, Encore sous la supervision de Walt Disney, l'animation d’Alice est souvent perçue comme le travail le plus précis de l'histoire des studios Disney. En revanche, avec Alice puis Peter Pan, on découvre que les critiques et les spectateurs peuvent ne pas accepter les libertés prises avec certains classiques littéraires[31]. La seconde est que l'œuvre de Lewis Carroll est très difficilement assimilable en 75 minutes[13],[16]. Quand nous allions en excursion sur la rivière avec Mr. Dodgson, ce que nous faisions tout au plus quatre ou cinq fois au cours du trimestre d’été, il emportait toujours un panier plein de gâteaux et une bouilloire qu’il faisait chauffer sur un feu de brindilles. Dans la chambre du Lapin, elle ouvre une boite avec des biscuits qui font grandir et en mange un. Sa principale caractéristique réside dans les interactions entre ses propos et la fumée qu'il dégage[84]. Cette version a été republiée en juin 1974 dans le magazine Walt Disney Showcase[152]. Alice Hargreaves est l'une des protagonistes principales de la série de romans Le Fleuve de l'éternité de Philip José Farmer. Plusieurs films débutent par un plan général de Londres suivi d'un mouvement de caméra plongeant : Alice au pays des merveilles, Peter Pan, Mary Poppins et Les 101 Dalmatiens. Il lui offre même un raccourci, à travers l'arbre sur lequel il est perché. J’imagine que la présente lettre, après tant d’années de silence, va vous parvenir presque comme une voix d’entre les morts ; pourtant ces années-là n’ont pas réussi à affaiblir en quoi que ce fût la clarté de mon souvenir des jours où nous correspondions. Koenig liste 24 chansons écrites avant 1946 avec leur scène associée[57], évoquant chacune différents scénarios. » La scène d'Alice emprisonnée dans une bouteille animée par Joshua Meador a nécessité, malgré le talent de l'équipe des effets spéciaux, l'ajout de bulles car elle posait un problème d'échelle du fait de l'absence d'arrière-plans[72]. C'est alors qu'apparaît un sourire, puis des yeux et enfin tout un chat-foin (le Chat de Chester). À partir de 1971 en effet, à la surprise de la compagnie[63], les demandes de location au format 16 mm affluent, principalement en provenance des associations cinématographiques américaines[77],[110],[120],[125]. Je pensais que c'était à cause de l'animation mais maintenant je me rends compte que c'est la conception. Pour Grant, ce personnage avec sa joyeuse camaraderie est plus proche de Dingo que Grignotin, un personnage ajouté par Disney au monde de Winnie l'ourson[84].