La situation géographique de la Turquie définit son importance dans la perception stratégique des États-Unis : le pays est au carrefour de deux continents et de plusieurs zones d’influence historique – russe, iranienne, etc. Muftuoglu a aussi répondu aux questions concernant l’accueil de certains membres de FETO par des pays membres de l’Union européenne (UE), comme la Grèce et l’Allemagne. "Notre Président a répondu à cette question. Un journaliste l’a interrogé sur la politique que suivra la Turquie si aucun accord n’est trouvé entre Erdogan et Trump sur le YPG lors de leur rencontre prévue le 16 mai à Washington. Selon Washington, qui "déplore" la décision turque, l'envoi de ce navire "complique délibérément la reprise de discussions préliminaires essentielles entre la Grèce et la Turquie", deux pays voisins alliés au sein de l'Otan malgré leur rivalité historique. Invité de la matinale d’Europe 1 ce mardi, Ismaïl Hakki Musa, ambassadeur de Turquie en France, a calmé le jeu. Huseyin Muftuoglu est ensuite revenu sur l’aide militaire fournie par les Etats-Unis au PYD/YPG en Syrie, branche locale de l’organisation terroriste PKK. Tout d’abord, le porte-parole du ministère a cité les réunions internationales qui se tiendront dans les prochaines semaines en Turquie. La Russie reste dans le viseur. "La Turquie est prête à ouvrir tous les chapitres restants des négociations d’adhésion. Faire un quelconque commentaire sur l’opération terrestre pour libérer Raqqa serait une pure spéculation à ce niveau », a-t-il dit. Cette région est appelée Trakya en turc et corr… Forcément, nous nous interrogeons sur nos relations avec la Grèce. Concernant les pays avec lesquels la Russie a des accords de défense mutuelle juridiquement contraignants, ce sont avant tout membres de l’Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC), une alliance intergouvernementale créée en 1992 qui regroupe désormais six États post-soviétiques : la Russie, l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan et le Tadjikistan. Il y a les rivaux des “printemps arabes”, comme l’Égypte ou les Émirats arabes unis. Après cet échange, la Présidence et le gouvernement analyseront la situation", a-t-il répondu. Le sommet se tiendra le 22 mai, sous la direction du Président turc, Recep Tayyip Erdogan. Les 18 et 19 mai, à l’occasion du premier anniversaire du 1er Sommet Humanitaire Mondial organisé en 2016 à Istanbul, aura lieu une réunion de travail internationale de haut niveau à Istanbul avec la participation des institutions liées aux Nations Unies. La décision du régime d’Assad de donner les mains libres aux Kurdes de Syrie dans le nord a conduit à une zone kurde autonome le long de la frontière turque et en 2014, les États-Unis ont décidé de larguer des armes sur les militants kurdes, considérés comme une organisation terroriste par la Turquie. Concernant l’asile accordé par l’Allemagne à plusieurs membres de FETO, Muftuoglu a rappelé que le Président Erdogan a qualifié l’Allemagne de «centre d’hébergement pour les éléments de FETO". Forcément, nous nous interrogeons sur nos relations avec la Grèce. Ce service comprend des matériels soumis à la protection des droits d'auteur. « La Turquie est prête à ouvrir tous les chapitres restants des négociations d’adhésion. Concernant l’asile accordé par l’Allemagne à plusieurs membres de FETO, Muftuoglu a rappelé que le Président Erdogan a qualifié l’Allemagne de «centre d’hébergement pour les éléments de FETO ». Par ces propos, Erdogan cherche à marquer les esprits, et ce n'est pas nouveau. C’est un message négatif, erroné que la Grèce a fait passer ainsi. Il a également répondu aux questions des journalistes. "Les pays alliés de la Turquie ne doivent pas accorder l'asile aux terroristes", //cdn.trt.net.tr/images/xlarge/rectangle/14f8/c9d9/cdda/59168abe24603.jpg?time=1608121803, /francais/turquie/2017/05/13/les-pays-allies-de-la-turquie-ne-doivent-pas-accorder-l-asile-aux-terroristes-731391, "La décision américaine de sanctions est une attaque ouverte aux droits souverains de notre pays", Cavusoglu: "La Turquie apportera toute son aide pour débarrasser l’Irak de la présence du PKK", Fuat Oktay condamne fermement les sanctions américaines, Le président Erdogan s'entretient au téléphone avec le président du Conseil européen, Michel. Il y a les adversaires historiques, comme la Grèce ou Chypre. Nous, les représentants de la culture et de l’éducation de l’Azerbaïdjan, décorés des ordres honorifiques français dans différentes années, nous les avons reçus et portés avec fierté, comme symbole du pays qui avait apporté une contribution inestimable dans l’histoire de l’humanité. A les entendre, le pays est assailli de toutes parts. Entre les alliés de l’Otan et la Turquie, les relations n’ont jamais été simples. "Malgré nos nombreuses démarches, la Grèce a refusé d’extrader les soldats putschistes qui ont fui dans ce pays juste après le coup d’état raté du 15 juillet. Depuis la découverte de potentielles réserves d’hydrocarbures en Méditerranée orientale, les tensions ne cessent de croître entre la Grèce et la Turquie. Au vu de l'évolution de la crise soudanaise, les pays du golfe Persique craignent que la côte occidentale de l'Arabie saoudite puisse se retrouver à portée de la Turquie. Pour conclure, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères s’est exprimé sur les relations Turquie-UE. Et même, la majorité de ces chapitres pourront être rapidement refermés », a-t-il affirmé. En conséquence, nous attendons l’extradition de tous ces terroristes, quels qu’ils soient", a-t-il indiqué. « Nos alliés doivent comprendre les besoins en matière de sécurité de la Turquie » 0. Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a assuré le gouvernement irakien du soutien total de la Turquie pour l’aider à se débarrasser de la présence de l’organisation terroriste PKK sur le sol irakien, Le vice-président turc, Fuat Oktay, a dénoncé une nouvelle fois les sanctions prises par les Etats-Unis. Ça ne correspond pas à notre statut d’alliés et voisins. Par admin sur 15 décembre 2020 Turquie Le ministère turc de la Défense a appelé les États-Unis à faire preuve de compréhension face à la volonté de la Turquie de protéger ses citoyens et sa sécurité. Le territoire de la République de Turquie se répartit entre l'Anatolie et la Thrace orientale (rattachée à la péninsule balkanique). « Malgré nos nombreuses démarches, la Grèce a refusé d’extrader les soldats putschistes qui ont fui dans ce pays juste après le coup d’état raté du 15 juillet. Le contenu ne peut être utilisé sans autorisation. Faire un quelconque commentaire sur l’opération terrestre pour libérer Raqqa serait une pure spéculation à ce niveau", a-t-il dit. Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Huseyin Muftuoglu, a lancé un appel aux pays alliés et amis de la Turquie qui offrent l’asile aux membres d’organisations terroristes ennemies de la Turquie, pour mettre fin à ce comportement et extrader tous ces terroristes vers la Turquie. Istanbul accueillera également le sommet de l’organisation de la Coopération Economique de la Mer Noire qui fête ses 25 ans. Il y a les pays avec lesquels la relation n’a cessé de se dégrader au cours de ces dernières années, comme Israël ou l’Arabie Saoudite. Il ne se passe pas un jour, en Turquie, sans que le président Erdogan et ses alliés ultranationalistes ne brocardent les ennemis de la nation. La situation est différente suivant les pays : la Turquie et la Jordanie ont organisé l’accueil dans des camps non loin de la frontière avec la Syrie** alors qu’au Liban, face au nombre grandissant de Syriens venant dans ce pays, les autorités de ce pays ont pris des mesures leur rendant très difficile l’accès. Huseyin Muftuoglu est ensuite revenu sur l’aide militaire fournie par les Etats-Unis au PYD/YPG en Syrie, branche locale de l’organisation terroriste PKK. Durant deux jours, les ministres des Affaires étrangères de l’Alliance atlantique ont débattu de l’avenir de l’Organisation et de la place de la Turquie. C’est un message négatif, erroné que la Grèce a fait passer ainsi. Le président Erdoğan a fait savoir que la décision de sanction des États-Unis est une attaque ouverte contre les droits souverains de la Turquie. Deux des principaux alliés occidentaux de la Turquie, les Etats-Unis et l'Allemagne, ont accentué mardi la pression sur Ankara pour qu'elle cesse ses "provocations" en Méditerranée, où la fragile détente avec la Grèce est déjà menacée. Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Huseyin Muftuoglu, a lancé un appel aux pays alliés et amis de la Turquie qui offrent l’asile aux membres d’organisations terroristes ennemies de la Turquie, pour mettre fin à ce comportement et extrader tous ces terroristes vers la Turquie. Istanbul accueillera également le sommet de l’organisation de la Coopération Economique de la Mer Noire qui fête ses 25 ans. A ce stade, l’important c’est que les deux leaders se rencontrent. Muftuoglu a tenu, vendredi, une conférence de presse pendant laquelle il a donné des informations relatives à l’actualité du ministère. A ce stade, l’important c’est que les deux leaders se rencontrent. Ça ne correspond pas à notre statut d’alliés et voisins. En conséquence, nous attendons l’extradition de tous ces terroristes, quels qu’ils soient », a-t-il indiqué. Après cet échange, la Présidence et le gouvernement analyseront la situation », a-t-il répondu. Et même, la majorité de ces chapitres pourront être rapidement refermés", a-t-il affirmé. « L’Allemagne en particulier, l’Europe et le monde ne doivent pas ouvrir les bras aux membres des organisations terroristes qui nous sont ennemies, nous l’avons déjà dit à plusieurs reprises. APPEL. Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Huseyin Muftuoglu, a lancé un appel aux pays alliés et amis de la Turquie qui offrent l’asile aux membres d’organisations terroristes ennemies de la Turquie, pour mettre fin à ce comportement et extrader tous ces terroristes vers la Turquie. Le sommet se tiendra le 22 mai, sous la direction du Président turc, Recep Tayyip Erdogan. "L’Allemagne en particulier, l’Europe et le monde ne doivent pas ouvrir les bras aux membres des organisations terroristes qui nous sont ennemies, nous l’avons déjà dit à plusieurs reprises. Ça ne correspond pas à notre statut d’alliés et d’amis. C’est à la Grèce d’agir si elle ne veut pas que nous nous interrogeons sur nos relations", a-t-il expliqué. Ce site a pour but de centraliser toutes les informations francophones au sujet de la Turquie et du monde en général, Turquie 2023 - Tous les articles sont la propriété respective de leurs auteurs, « Les pays alliés de la Turquie ne doivent pas accorder l’asile aux terroristes », « La décision américaine de sanctions est une attaque ouverte aux droits souverains de notre pays », Cavusoglu: « La Turquie apportera toute son aide pour débarrasser l’Irak de la présence du PKK », Fuat Oktay condamne fermement les sanctions américaines, Covid-19: Le bilan s’alourdit à 59 072 morts en France et à 1 million 641 mille dans le monde, Cavusoglu assiste à la cérémonie de prestation de serment d’Alpha Condé, Le président Erdogan s’entretient au téléphone avec le président du Conseil européen, Michel, France : Nouvelle manifestation contre le projet de loi de « sécurité globale », Turquie : Le Haut Conseil consultatif condamne la décision de sanctions américaine, Le ministre turc de la Défense, Akar condamne les sanctions américaines contre Ankara, Mevlut Cavusoglu s’est entretenu avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo. « Notre Président a répondu à cette question. "La position de la Turquie à ce sujet est très claire. Pour conclure, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères s’est exprimé sur les relations Turquie-UE. Il a également répondu aux questions des journalistes. La France n'est tout de même pas le seul pays européen à avoir eu des accrochages graves avec la Turquie. Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Huseyin Muftuoglu, a lancé un appel aux pays alliés et amis de la Turquie qui offrent l’asile aux membres d’organisations terroristes ennemies de la Turquie, pour mettre fin à ce comportement et extrader tous ces terroristes vers la Turquie. Ça ne correspond pas à notre statut d’alliés et d’amis. Les 18 et 19 mai, à l’occasion du premier anniversaire du 1er Sommet Humanitaire Mondial organisé en 2016 à Istanbul, aura lieu une réunion de travail internationale de haut niveau à Istanbul avec la participation des institutions liées aux Nations Unies. Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est entretenu par téléphone avec le chef du Conseil européen, Charles Michel. TRT ne peut être tenu responsable des contenus affichés par des liens externes sur le site. Il est bordé par la mer Noire au nord et la mer Méditerranée (la mer Égée à l'ouest, la mer de Marmara au nord-ouest et le bassin Levantin au sud).