LETTRE PASTORALE DE Mgr. MARTIN B. TINE

armori

LETTRE PASTORALE N° 1

A l'Eglise-Famille de Dieu à Kaolack,

Aux prêtres

Aux religieux et religieuses

Aux laïcs, particulièrement les jeunes

Aux hommes et femmes de bonne volonté cheminant avec nous

Que la grâce et la paix soient toujours avec vous de la part de Dieu notre Père, et de notre bien-aimé et Seigneur Jésus-Christ.

Je suis plein de reconnaissance envers Dieu, depuis le temps qu'il m'a mis à son service et au vôtre jusqu'à nos jours. C'est lui l'unique et vrai Pasteur qui nous donne part à son ministère. A travers cet appel, je continue à découvrir de plus près et de façon concrète l'amour gratuit du Seigneur pour moi, m'amenant ainsi à choisir comme devise épiscopale : « il les aima jusqu'à la fin » qui est aussi une invitation pour moi à me donner tout entier au service de l'Eglise et du peuple de Dieu tout entier confié à ma charge. Notre reconnaissance va également à l'endroit de tout le peuple de Dieu et ses pasteurs (prêtres, religieux et religieuses) pour l'accueil et le soutien dans la prière. Je vous renouvelle également mon engagement à prier pour vous tous les jours.

Dans cette première étape de mon expérience épiscopale, au fil de mes rencontres, des observations, de l'écoute attentive, des échanges avec différents interlocuteurs, de mes réflexions personnelles et de mes prières, de la recherche de la volonté du Seigneur et du bien-être surtout spirituel de toute l'Eglise famille de Dieu à Kaolack, j'ai abouti, dans un premier acte, non sans crainte et parfois souffrance, à la nomination et aux affectations des agents pastoraux dans les structures et paroisses. Crainte et souffrance vus les liens qui se sont souvent tissés, au fil des années, entre pasteurs et peuple de Dieu : liens de fraternité, de collaboration franche, de rêve commun pour la mission et les structures de notre Eglise diocésaine. Je remercie tous et chacun, pasteurs comme fidèles pour les bonnes dispositions d'accueil de ce réaménagement nécessaire à la vie et à la mission dans notre Eglise diocésaine, sans oublier le bon fonctionnement de nos structures. Je demande aussi pardon à tous si cela n'a pas été facile. Je m'engage avec vous, dans une franche et étroite collaboration, à annoncer l'Evangile aux hommes et aux femmes de notre temps, dans un esprit et une volonté renouvelés. Dans la perspective de la prochaine année pastorale, je voudrais ici, indiquer des voix pour la marche de notre Eglise diocésaine pour les prochaines années.

En écho à la marche de l'Eglise universelle, il me plait de revenir avant tout sur l'esprit qui doit nous animer nous tous, pasteurs comme fidèles, à l'entame d'une nouvelle année pastorale et d'un nouveau Plan d'action pastoral.

1. Une conversion pastorale et missionnaire

Depuis son arrivée à la tête de l'Eglise, les discours, les documents et surtout l'attitude du saint père le Pape François ne cessent de nous provoquer à changer de façon d'être et de faire. Il me semble donc providentiel que ce nouveau printemps missionnaire qu'il veut pour l'Eglise nous rejoigne au début de l'exécution de notre PAP 2019 – 2025. Ce nouveau printemps passera par une conversion pastorale sur laquelle il revient souvent et amplement dans Evangelii Gaudium et dans plusieurs messages à l'occasion des journées mondiales de la Mission. Permettez-moi d'en reprendre ici quelques passages.

« J'espère que toutes les communautés feront en sorte de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour avancer sur le chemin d'une conversion pastorale et missionnaire, qui ne peut laisser les choses comme elles sont. Ce n'est pas d'une « simple administration » dont nous avons besoin. [...] J'imagine un choix missionnaire capable de transformer toute chose, afin que les habitudes, les styles, les horaires, le langage et toute structure ecclésiale devienne un canal adéquat pour l'évangélisation du monde actuel, plus que pour l'auto-préservation. La réforme des structures, qui exige la conversion pastorale, ne peut se comprendre qu'en ce sens : faire en sorte qu'elles deviennent toutes plus missionnaires, que la pastorale ordinaire en toutes ses instances soit plus expansive et ouverte, qu'elle mette les agents pastoraux en constante attitude de "sortie" et favorise ainsi la réponse positive de tous ceux auxquels Jésus offre son amitié. »

« Nous sommes appelés à nous ouvrir toujours davantage à l'action du Saint-Esprit, à offrir toute notre disponibilité pour être des instruments de la miséricorde de Dieu, de sa tendresse, de son amour pour chaque homme et pour chaque femme, en particulier les pauvres, les exclus, ceux qui sont loin. Et pour chaque chrétien, pour toute l'Église, cela n'est pas une mission facultative, mais essentielle. Comme le disait saint Paul : « Annoncer l'Évangile en effet n'est pas pour moi un titre de gloire ; c'est une nécessité qui m'incombe. Oui, malheur à moi si je n'annonçais pas l'Évangile ! » (1 Co 9, 16). Le salut de Dieu est pour tous ! » (Discours 17 mai 2013 Œuvres Pontificales Missionnaires)

« Cette conversion missionnaire n'est pas seulement de rajouter un peu d'orientation missionnaire à ce que nous faisons. « Le caractère missionnaire n'est pas seulement une dimension programmatique dans la vie chrétienne mais il est également une dimension paradigmatique qui concerne tous les aspects de la vie chrétienne». Il nous faut brûler du feu qui embrasait le cœur de Jésus, le seul vrai missionnaire. C'est une conversion de tout ce que nous sommes, ce que nous vivons, ce que nous pensons, ce que nous faisons, ce que nous prions, à travers ce qui anime le Cœur de Jésus »

« Il ne s'agit pas simplement de repenser les motivations pour mieux faire ce que vous faites déjà. La conversion missionnaire des structures de l'Eglise requiert sainteté personnelle et créativité spirituelle. Il ne faut pas seulement rénover ce qui est vieux mais permettre à l'Esprit Saint de créer du neuf. Pas nous : l'Esprit Saint. Faire une place à l'Esprit Saint, permettre à l'Esprit Saint de créer du nouveau, de faire toutes choses nouvelles (cf. Ps 104,30; Mt 9,17; 2 Pi 3,13; Ap 21,5). Il est le protagoniste de la mission » .

Un retour à l'Evangile

Cette conversion missionnaire passe d'abord par un retour à l'Evangile. « Toute l'évangélisation est fondée sur [la Parole de Dieu], écoutée, méditée, vécue, célébrée et témoignée. La Sainte Écriture est source de l'évangélisation. Par conséquent, il faut se former continuellement à l'écoute de la Parole. L'Église n'évangélise pas si elle ne se laisse pas continuellement évangéliser. Il est indispensable que la Parole de Dieu « devienne toujours plus le cœur de toute activité ecclésiale ». La Parole de Dieu écoutée et célébrée, surtout dans l'Eucharistie, alimente et fortifie intérieurement les chrétiens et les rend capables d'un authentique témoignage évangélique dans la vie quotidienne. »

Nous pourrions encore continuer à le citer, mais rien ne vaut un détour personnel pour un meilleur contact avec l'enseignement du magistère. De façon succincte, il s'agit pour nous tous, pasteurs et fidèles, de nous examiner à la lumière de la Parole de Dieu et de nous mettre à l'école de Jésus sur les routes de la Palestine, et des premières communautés chrétiennes. Je sais que chacun et chacune de vous se dépense sans compter pour la mission, mais je pense que le Christ peut nous en demander davantage, Lui qui a tout donner pour nous. L'occasion d'une réponse positive nous est donnée avec notre nouveau PAP.

2. Le Plan d'Action Pastoral (PAP)

L'année 2019 – 2020 sera marquée par le démarrage d'un nouveau plan d'action pastoral pour les années 2020 – 2025. J'ai découvert avec bonheur tout le travail préparatoire depuis le congrès marial tenu en juin 2012 et qui sera le fil conducteur de notre action pastoral tout au long de ces cinq (5) prochaines années. Je remercie tous les fidèles qui ont participé, par le travail et la réflexion, à nous offrir cet outil précieux de travail et d'animation pastorale.

Notre plan est inspiré du congrès marial et nous inscrit à l'école de Marie. En effet, instruits de cinq (5) attitudes dans la vie de la Vierge Marie, FIAT, MAGNIFICAT, CONSERVABAT, STABAT et ORABAT, elles sont la toile de fond sur laquelle reposera toute notre pastorale à l'imitation de la Vierge Marie pour les cinq (5) années à venir. En cette année donc 2019 – 2020, la Vierge Marie sera le modèle de notre marche à la suite du Christ. A son école nous apprendrons à dire oui aujourd'hui dans l'obéissance, l'engagement et dans les relations à Dieu et aux hommes. 2019 – 2020 sera l'Année du FIAT !

Permettez-moi de m'appesantir sur ce point en le mettant, une fois encore, en lien avec la vie actuelle de l'Eglise universelle. Nous vivons présentement l' « octobre missionnaire » (mois extraordinaire pour la mission) voulu par le saint Père le Pape François. Cette volonté manifeste de notre pasteur universel vient sonner l'heure d'une nouvelle aire de la Mission. Après Evangelii Gaudium, Christus vivit et les différents messages à l'occasion des journées mondiales de la Mission depuis son élection à la charge de l'Eglise du Christ, le saint Père nous invite aujourd'hui et maintenant à l'engagement concret pour porter à notre monde la Bonne Nouvelle du Christ. L'appel est adressé à tout le Peuple de Dieu, à toute la communauté chrétienne, fidèles et pasteurs, chacun en ce qui le concerne.

C'est pour nous, Eglise famille de Dieu à Kaolack, l'occasion d'accueillir cet appel et de le traduire en acte dans notre réalité pastorale, au moment où nous nous engageons à vivre un nouveau plan d'action pastoral.

FIAT ! Comment dire oui au Seigneur dans le quotidien de nos vies, comme Marie, si nous ne prenons pas le soin de l'écouter d'abord ? Une écoute attentive et assidue de la Parole de Dieu, personnellement ou en communauté (famille, CEB, Mouvements, Paroisse...), nous aide à découvrir sa volonté et nous procure la force de l'accomplir. En regardant notre vie comme Famille diocésaine, nous nous rendons compte que ce sont des aspects qui ont fait objet de nos réflexions et orientations dans le passé. Ils demeurent encore valables aujourd'hui. Voilà pourquoi je les rappelle et invite à les regarder comme points-clés dans l'appropriation de ce premier moment de notre PAP.

3. De quelques orientations pastorales

3.1. L'Eucharistie

« L'Eucharistie est la source et le sommet de la vie chrétienne ». (LG11) Elle est le cœur et le centre vital de la communauté chrétienne, une valeur irremplaçable du ministère du prêtre. Dans un diocèse où beaucoup de nos familles sont éloignées des centres paroissiaux, il me plaît de rappeler le congrès eucharistique qu'a organisé le diocèse en Juin 2006 et qui appelait fortement à « une pastorale largement éclairée par l'Eucharistie ». Ceci doit être le souci de chaque prêtre et de toutes les équipes sacerdotales en particulier les curés pour veiller à ce que les fidèles aient régulièrement la messe le dimanche car nous disions au congrès « sans le dimanche, nous ne pouvons pas vivre ». En effet, l'Eucharistie est par excellence le lieu de la rencontre de Dieu avec son Peuple, où il lui parle et lui procure le pain pour la route. C'est, comme le dit le Concile Vatican II, « la source et le sommet de toute la vie chrétienne ».

3.2. La Parole de Dieu

Elle est une composante essentielle de la célébration eucharistique. Mais elle a l'avantage de pouvoir être écoutée et méditée même en dehors de la liturgie eucharistique et de façon personnelle ou communautaire. Aussi j'invite chacun personnellement, mais également en famille, en communauté (CEB, Groupe d'apostolat, mouvements, chorales....) à faire d'elle le cœur vibrant de nos rencontres. A travers elle, c'est Dieu qui nous parle et nous fait connaitre sa volonté à laquelle nous voulons dire FIAT comme Marie.

3.3. Les organes et les structures paroissiaux

Répondre comme Marie à la volonté de Dieu dans une attitude de conversion pastorale et missionnaire se concrétise à travers une certaine organisation qui appelle la participation de diverses compétences. Voilà des lieux où nous pouvons exercer pleinement notre mission de baptisés en nous mettant au service de toute la communauté chrétienne.

  •  Le Conseil Pastoral Paroissial : c'est un organe voulu par le Droit canonique ; « si l'évêque le juge opportun (...) un Conseil Pastoral Paroissial sera constitué dans chaque paroisse présidé par le curé...(Can536$1). Pour aider et soutenir le curé dans les orientations générales de la pastorale paroissiale, il nous semble opportun que dans chaque paroisse y soit mis un CPP. Dans une réflexion en presbyterium et en doyenné nous pourrons revenir sur la composition et la mission de cette structure d'appui pastoral. Néanmoins je demande à tous les responsables de paroisse, Curés ou Administrateurs, de faire en sorte que leur paroisse puisse en être dotée.
  •  Le Conseil pour les Affaires Economiques. Il est obligatoire selon le droit canonique « qu'il y ait dans chaque paroisse le conseil pour les affaires économiques » (Can537). S'il est vrai que le curé est l'administrateur des biens de la paroisse, le conseil pour les affaires économiques est un instrument nécessaire pour l'aider dans cette tâche. Dans un monde où les compétences déterminent souvent l'efficacité et l'efficience, nous ne saurions négliger cela si nous voulons faire avancer notre Eglise-Famille. C'est pourquoi je demande au Vicaire épiscopal chargé du temporel de vieller et de faire le nécessaire avec les équipes pastorales des différentes paroisses pour asseoir cette organe et lui donner les orientations nécessaires pour aider à une meilleure gestion de ces dernières.

Par ailleurs avec la Commission vie matérielle et financière, les CPAE nous aideront à entrer dans une bonne planification, budgétisation et gestion de nos ressources tout en s'employant à en trouver de nouvelles pour la paroisse.

Je n'oublie pas les comités paroissiaux des vocations et de Caritas. Ce sont là autant de structures nécessaires à la vie et au fonctionnement de notre pastorale et de nos paroisses. En effet une communauté chrétienne qui n'a pas le souci des vocations, ni celui des pauvres, est une communauté sans nul doute qui va à sa perte et à sa mort.

3.4. La pastorale sociale

Les œuvres sociales sont les supports techniques de l'œuvre pastorale du diocèse auprès des petits et des faibles pour la promotion d'un développement humain intégral. A chacun d'entre vous, engagés dans ces structures de la pastorale sociale : le Christ dit « Va toi aussi fais de même ». L'enseignement, la santé, la Caritas et la promotion féminine sont le bras et le cœur de l'Eglise diocésaine. Ils traduisent en acte concret dans une démarche inclusive, l'action pastorale du diocèse dans chaque paroisse.

Concernant cette pastorale sociale, nous avons pris, en tant que presbyterium, trois à quatre jours de réflexion durant l'année pastorale écoulée (25-28 juin 2019) à Badoudou, conclus par la journée de sanctification. Ce dialogue a jeté les bases d'une redynamisation de ces structures en ayant comme toile de fond le développement intégral de l'homme et de tout homme. Je demande donc aux différents acteurs, sous la coordination du Vicaire général, de poursuivre la réflexion afin d'aboutir à des résultats concrets dans les différents domaines.

Aujourd'hui plus que jamais, le FIAT sur les pas de Marie, Notre Dame du Sacré Cœur, doit se faire entendre à travers nos œuvres sociales. La pertinence de la pastorale sociale dépendra de la synergie des forces et de la cohérence de leurs actions multiples et variées avec les orientations de la pastorale diocésaine.

Cette année, chaque agent des œuvres sociales doit percevoir l'appel du Seigneur qui retentit par les voix des petits et des pauvres, et dire à la suite de Marie, Notre Dame du Sacré Cœur, FIAT ; pour une action qui se veut catholique car orientée vers tous, pour la gloire de Dieu et le salut des hommes.

3.5. L'apostolat des laïcs

La vitalité d'une Eglise se vérifie par l'engagement des fidèles laïcs dans l'apostolat individuel et collectif. Dans cet engagement, les fidèles ont besoin d'être accompagnés par des aumôniers, des conseillers et conseillères dans leur croissance humaine et spirituelle. Il apparaît dans la vie de nos fidèles une grande soif spirituelle, notamment vécue par des personnes en souffrance. La place de l'aumônier est indispensable dans la vie d'un groupe d'apostolat. En étroite collaboration avec la direction des Œuvres, je suggère que tous les prêtres, tous les agents pastoraux se rendent disponibles pour accompagner les fidèles dans leur engagement d'apostolat. On n'est jamais vieux ou trop jeune pour accompagner les fidèles dans leur rencontre avec le Christ. C'est là une de nos missions premières.

Dans ce volet, il me plait de souligner la place particulière à accorder aux jeunes. Sans négliger ni délaisser les autres composantes de la communauté chrétienne, les jeunes auront une attention particulière dans notre pastorale, en nous souvenant que l'Eglise vient de leur consacrer un synode, rien qu'à eux seuls, mais également que Marie, la femme du FIAT, était une jeune fille. Il s'agira de les écouter un peu plus, de les aimer tels qu'ils sont, de les accompagner et de les aider à s'intégrer dans les différents organes de notre pastorale afin de les responsabiliser. Cet accompagnement ne peut occulter la grande question de leur qualification et emploi. En dialogue avec eux et avec nos différentes œuvres sociales (Caritas, Enseignement, Santé, Promotion féminine), il me semble qu'il peut y avoir des opportunités à leur offrir pour s'orienter et se réaliser.

Je m'inscris volontiers à poursuivre la mission de mes prédécesseurs en vous appelant tous, agents pastoraux et laïcs à un nouvel élan missionnaire qui nous engage tous en imitant la Vierge Marie à porter la Bonne Nouvelle aux hommes et aux femmes de notre temps.

Nous ne pouvons pas tout aborder en une seule fois. C'est pourquoi nous nous limitons ici en confiant à notre Dame du Sacré-Cœur chacun et chacune d'entre vous ainsi que notre année pastorale. Elle qui a su dire OUI à Dieu de tout son cœur et de tout son être, qu'elle nous apprenne, au jour le jour, à balbutier nous aussi des oui, dans l'espérance de pouvoir dire un jour avec elle : FIAT

Permettez-moi tout de même de dire un grand MERCI au nom de tout le Diocèse aux Agents pastoraux qui ont fait un bout de chemin avec nous et qui ont été appelés à servir ailleurs. Nous vous restons unis dans la Mission et nous prions pour vous. Par la même occasion nous souhaitons la bienvenue à ceux qui nous rejoignent dans notre cheminement en cette terre du Saloum. Puissiez-vous trouver PAIX et JOIE parmi nous.

Nous rendons grâce à Dieu par Notre Dame du Sacré-Cœur pour l'amélioration de la santé de l'Abbé Ernest DIOUF et les bonnes nouvelles qui nous parviennent concernant celle du Père Marcel PICHONNAZ. Nous persévérons à les confier à l'intercession maternelle de notre Mère.

Enfin, nous confions à la Miséricorde de Dieu notre Père, tous ceux qui nous ont quittés en cette année 2018/2019 pour rejoindre la patrie céleste. Nous pensons particulièrement à Sr Bernardina VASQUEZ (Siga). Que leur espérance soit comblée dans la communion trinitaire, et qu'ils soutiennent notre marche.

BONNE ANNEE PASTORALE A TOUS !

SOUVIENS-TOI,

Notre-Dame du Sacré-Cœur,

des merveilles

que fit pour toi le Seigneur !

Il t'a choisie pour Mère

et te voulut près de sa croix ;

il te fait partager sa gloire ;

il écoute ta prière ...

Offre-lui nos louanges

et nos actions de grâces ;

présente-lui nos demandes (...).

Fais-nous vivre comme toi

dans l'amour de ton Fils,

pour que son Règne vienne !

Conduis tous les hommes

à la source d'eau vive

qui jaillit de son Cœur,

répandant sur le monde

l'espoir et le salut,

la justice et la paix.

Vois notre confiance,

réponds à notre appel,

et montre-toi toujours notre Mère !

Amen.

4. Suite des Affectations et nominations

SANCTUAIRE MARIAL NDSC KEUR MARIAMA

• P. Georges Moïse DIABONE, Recteur

• P. Marcel PICHONNAZ

• Fr. Evariste, stagiaire

EXORCISTE DIOCESAIN

  •  Ab. Léon NDOUR

Kaolack le 18/10/2019 en la fête de St Luc

+ Mgr Martin Boucar TINE

27/11/2019 Ils ont dit !
LETTRE PASTORALE DE Mgr. MARTIN B. TINE
LETTRE PASTORALE N° 1 A l'Eglise-Famille de Dieu à Kaolack, Aux prêtres Aux religieux et religieuses Aux laïcs, particulièrement les jeunes Aux hommes et femmes de bonne volonté cheminant...
01/10/2019 Ils ont dit !
MOIS MISSIONNAIRE EXTRAORDINAIRE 2019
Le Mois missionnaire extraordinaire (octobre 2019) "Baptisés et envoyés: l'Église du Christ en mission dans le monde" Le mois d'octobre 2019 est le Mois missionnaire extraordinaire afin...
30/09/2019 Ils ont dit !
LETTRE APOSTOLIQUE EN FORME DE «MOTU PROPRIO» DU SOUVERAIN PONTIFE FRANÇOIS APERUIT ILLIS
Le Pape institue le Dimanche de la Parole de Dieu   Par un motu proprio publié ce 30 septembre, le Saint-Père institue le Dimanche de la Parole de Dieu, qui sera célébré chaque année le 3e...
21/09/2019 Ils ont dit !
43ème Assembléede L'U.C.S déclaration finale
43ème Assemblée Générale de l'Union du Clergé Sénégalais  Déclaration des Prêtres Sénégalais L'Union du Clergé Sénégalais (UCS), regroupant les Prêtres diocésains du Sénégal, a...
18/09/2019 Ils ont dit !
ANNEE PASTORALE 2019-2020 NOMINATIONS -AFFECTATIONS COMPOSITION DES EQUIPES SACERDOTALES
EVECHE DE KAOLACK B.P. 58 KAOLACK/SENEGAL Tel : (221) 33941 13 74 Fax : (221) 33941 52 94 E.mail : evekao@orange.sn ANNEE PASTORALE 2019-2020 NOMINATIONS -AFFECTATIONS COMPOSITION DES EQUIPES...
16/07/2015 Ils ont dit !
Pape François
 Bulle d'Indiction de l'Année de la Miséricorde :  " ANNEE DE LA MISERICORDE !  Rapport final du Synode sur la Famille :SYNODE DES EVEQUES SUR LA FAMILLE ! (Rome 24 Octobre 2015) Documents...
23/03/2015 Multimedia
Jubilé des Enfants
Jubilé des enfants. Keur Mariama, le  04 janvier 2015. Le 04 janvier 2015, en la solennitéde l'Épiphanie, sur l'initiative de Monseigneur Benjamin NDIAYE alors Évêque deKaolack, et dans le cadre...
17/03/2015 Multimedia
CV-AV 75 ans
CV–AV AU SÉNÉGAL JUBILÉ : 75 ANS  Dans le cadre du jubilé des 75 ans du mouvement CVAV au Sénégal, le diocèse de Kaolack a célébré la Journée nationale du CVAV, le dimanche 15 Mars...
15/12/2014 Multimedia
Jubilé MSC Kaolack
Jubilé des Missionnaires du Sacté-Coeur 60 ANS DE PRESENCE DANS LE DIOCESE DE KAOLACK. Keur Mariama NDiaffate, le  13 Décembre...
06/06/2014 Calendrier diocèsain
Evènements
MARCHE PELERINAGE DE POPENGUINE Plus de 1000 jeunes du diocèse de Kaolack vont effectuer une marche pour se rendre à Popenguine le dimanche 8 juin. La messe  d'envoi des marcheurs sera célébrée...
JMJ
09/02/2014 Archives Documentaires
JMJ
Les 7, 8 et 9 février 2014, le diocèse de Kaolack a accueilli plus 15 000 jeunes catholiques dans le cadre des Journées Mondiales de la...